Oeuvrer en faveur d’un environnement en ligne plus sûr pour les jeunes #SID2016

for blog-01Le 9 février 2016, plus de 100 pays vont célébrer la Journée pour un Internet plus sûr #SID2016 qui vise à encourager l’utilisation sûre et responsable des technologies en ligne, en particulier par les enfants et les jeunes. Le thème retenu pour l’édition de cette année “Agir pour un Internet meilleur” met en lumière le rôle qui est le nôtre pour que l’internet soit un espace où les enfants pourront jouer et apprendre en toute sécurité.

L’Internet est un outil indispensable pour les enfants, tant sur le plan de l’éducation que sur le plan social, la maîtrise des outils numériques devenant très rapidement une compétence incontournable à l’ère de la société de l’information. Cela étant, même si une multitude de services et un volume sans précédent d’informations sont disponibles en ligne, force est de reconnaître que le monde en ligne n’est pas sans dangers pour les enfants et qu’il nous faut prévenir ces dangers. Nous devons inlassablement nous employer à faire en sorte que l’environnement en ligne stimule la créativité, l’autonomisation et la participation tout en garantissant une utilisation sûre et sécurisée de l’Internet par les personnes les plus vulnérables.

De plus en plus d’enfants sont connectés à un âge de plus en plus jeune et aujourd’hui, au Royaume‑Uni, 53% des enfants entre 3 et 4 ans savent utiliser une tablette pour naviguer en ligne. Certains marchés sont proches de la saturation avec un taux de pénétration de l’Internet de près de 100% chez les enfants dans les pays d’Europe du Nord.

Par ailleurs, 30% des jeunes dans le monde entier sont nés avec le numérique: ce sont des jeunes âgés de 15 à 24 ans, qui naviguent en ligne depuis au moins cinq ans. En 2018, 60% de jeunes relèveront de cette catégorie.

Avec l’accès accru à l’Internet, il est encore plus important d’être conscient des dangers auxquels les jeunes peuvent être confrontés dans le monde virtuel, qu’il s’agisse de manipulation psychologique, de harcèlement et de vexations, de contenus à caractère sexuel inappropriés, ou bien encore d’utilisation frauduleuse et vol de données personnelles et de les mettre en garde contre ces dangers.

Etant donné que l’Internet ne connaît pas de frontières, protéger les enfants en ligne nécessite une action coordonnée et mondiale. L’initiative de l’UIT sur la protection en ligne des enfants (COP) est un réseau international de collaboration en faveur de la sécurité en ligne des enfants dans le monde entier. L’UIT a récemment publié des lignes directrices actualisées sur l’initiative COP destinées aux enfants ainsi qu’aux parents, aux tuteurs et aux éducateurs. Ces lignes directrices contribuent à encourager et développer chez les jeunes une “citoyenneté numérique” responsable, offrant un environnement en ligne plus sûr pour les enfants, en reconnaissant les dangers du cyberespace et en y remédiant, en créant des espaces et des communautés sécurisés, et en expliquant comment gérer les informations personnelles.

Une autre ressource essentielle de l’UIT est constituée par les lignes directrices “SMART” COP 2016, qui visent à donner aux enfants les moyens de lutter et de se protéger contre les cybermenaces en appliquant cinq grand principes:

S comme Savoir fixer des limites

Des études ont montré que les enfants savent mieux comment se protéger en ligne en utilisant des paramètres de confidentialité: 55% des 11-13 ans et 79% des 14-16 ans aux Etats‑Unis affirment qu’ils savent changer leurs paramètres de confidentialité sur les réseaux sociaux mais des risques demeurent. Faites attention lorsque vous partagez des informations à caractère personnel, surtout sur les réseaux sociaux.

M comme Maîtriser les rencontres dans le monde réel avec des amis en ligne

Selon les estimations, 30% des adolescents rencontrent dans la réalité des personnes qu’ils ont connues en ligne. Etant donné que les identités peuvent être masquées en ligne, faites-vous toujours accompagner par une personne que vous connaissez et en qui vous avez confiance (par exemple un parent ou un tuteur) pour être en sécurité.

A comme Accepter les invitations/amitiés

Des étrangers peuvent s’adresser à vous pour vous demander de les inclure dans votre liste de contacts et voir votre profil mais il n’est pas raisonnable d’accepter de telles demandes. Rien ne vous empêche de refuser des invitations qui ne vous tentent pas.

R comme Réagir

Protégez-vous contre les contenus susceptibles de vous contrarier ou de vous bouleverser. Si vous voyez quelque chose qui vous dérange, parlez-en à vos parents ou à quelqu’un en qui vous avez confiance.

T comme Trouver quelqu’un à qui confier ses soucis

Dénoncez les contenus et les comportements inappropriés à celui qui héberge le site web ou à la police.

En plus de ces lignes directrices, les enfants devraient connaître leurs droits en ligne et agir en conséquence de façon respectueuse dans le cyberspace. La célèbre cinéaste britannique La Baronne Beeban Kidron, dont le dernier documentaire, InRealLife (2013), explore les relations des adolescents britanniques avec l’Internet, est le porte-parole de l’UIT à la manifestation TEDxPlaceDesNations du 11 février 2016, à l’occasion de laquelle elle prendra position pour un nouvel ensemble de droits en ligne pour les jeunes à l’échelle internationale. Je vous invite à la suivre en ligne en direct, grâce à la diffusion sur le web, à partir de 15 heures (heure locale), ici.

En attendant, célébrons la Journée pour un Internent plus sûr en encourageant un comportement en ligne sûr afin que nous puissions renforcer la confiance dans les TIC et concrétiser leur incroyable potentiel positif pour les générations futures.

Houlin Zhao

 

zhaoHoulin Zhao (@ITUSecGen) a été élu 19ème Secrétaire général de l’UIT à la Conférence de plénipotentiaires de Busan en octobre 2014. Il a pris ses fonctions le 1er janvier 2015. Avant son élection, il a servi deux mandats en tant que Vice-Secrétaire général de l’UIT (de 2007 à 2014), ainsi que deux mandats en tant que Directeur élu du Bureau de la normalisation des télécommunications de l’UIT (de 1999 à 2006). Il est déterminé à renforcer encore l’efficacité de l’UIT, à en élargir la composition en faisant davantage participer à ses travaux les établissements universitaires et les petites et moyennes entreprises, et à renforcer la participation de multiples parties prenantes aux travaux de l’Union. M. Zhao est marié et a un fils et deux petits enfants.

 

%d bloggers like this: