Comment mettre les TIC au service du développement financier durable?

shutterstock_288294989

La communauté internationale abordera une nouvelle ère du développement mondial lorsqu’elle se réunira pour fixer définitivement les Objectifs de développement durable (ODD) en septembre prochain. Les participants à la Conférence des Nations Unies sur le financement du développement tenue cette semaine à Addis-Abeba (Ethiopie) ont débattu des investissements financiers et stratégiques nécessaires à l’appui de l’ambitieux programme pour l’après-2015 qui, dans sa version actuelle, fixe des objectifs tels que l’égalité hommes-femmes, l’accès universel à l’éducation pour les enfants et l’éradication de la pauvreté dans le monde à l’horizon 2030.

Les technologies de l’information et de la communication (TIC) jouent un rôle de catalyseurs communs à plusieurs secteurs pour les trois piliers du développement durable et font partie intégrante du développement financier durable; leur omniprésence dans la société d’aujourd’hui en fait de puissants moteurs de la croissance et du développement économiques.

Les mécanismes et processus innovants qui tirent parti des TIC pour mettre en oeuvre des méthodes de financement et des solutions de développement durables ont un potentiel illimité, ainsi qu’en témoignent les innovations technologiques mises au point en Afrique – par les Africains et pour les Africains – dans le domaine des services bancaires sur mobile – exemple dont peuvent s’inspirer tous les pays. L’inclusion financière numérique profite aux personnes qui ne bénéficient pas des possibilités offertes par les systèmes financiers traditionnels et les initiatives en faveur des transactions financières sur mobile favorisent le plein emploi, l’éradication de la pauvreté, la stabilité des prix et l’équilibre budgétaire durable, ce qui permet de garantir que les bienfaits de la croissance s’étendent à tous, en particulier aux personnes démunies. Parallèlement, la microfinance et le crédit sont d’une importance cruciale pour les très petites, petites et moyennes entreprises, en particulier dans les zones rurales et pour les femmes. Les institutions de financement multilatérales pourraient à ces fins continuer à fournir un appui très utile.

Cependant, les inégalités d’accès aux TIC, y compris sur le plan financier, qui ont abouti à la création d’une “fracture numérique” entre pays développés et pays en développement, constituent toujours un obstacle de taille au développement dans le monde. Bien que l’accès à l’Internet progresse chaque année, 75% des habitants des pays en développement (soit 4 milliards de personnes) ne sont toujours pas connectés, alors que ce pourcentage atteint seulement 15% (soit 0,2 milliard de personnes) dans les pays développés. De plus, des disparités criantes persistent entre hommes et femmes: le nombre d’internautes femmes est inférieur de 200 millions à celui des internautes hommes, et, selon les prévisions, ce chiffre devrait passer à plus de 350 millions l’année prochaine. Globalement, ces disparités ont des conséquences néfastes pour la société et l’économie dans leur ensemble.

Des études récentes montrent qu’en assurant aux habitants des pays en développement un niveau de connexion analogue à celui des habitants des pays développés, on pourrait créer 140 millions d’emplois et sortir de la pauvreté 160 millions de personnes. Selon les estimations de la Banque mondiale, pour chaque tranche de 10% d’augmentation de la pénétration des réseaux large bande dans un pays, on peut tabler sur environ 1,8% de croissance supplémentaire du PIB, compte non tenu des avantages d’une meilleure intégration sociale et d’une plus grande durabilité de l’environnement rendues possibles par l’existence de ces réseaux. Pour que les TIC jouent leur rôle dans cette transformation, nous devons continuer à soutenir les initiatives de renforcement des infrastructures et des capacités qui débouchent sur un élargissement de l’accès à Internet, de sorte que les avantages de ces technologies puissent bénéficier au monde entier et contribuer aux efforts déployés pour assurer un développement durable.

Mettre les TIC à la portée de tous peut être source de synergies interdépendantes et importantes dans différents secteurs: l’appui et la participation aux programmes STEM (sciences, technologie, ingénierie et mathématiques), de même que l’égalité d’accès des femmes et des jeunes filles dans le domaine de la formation aux technologies peuvent renforcer considérablement l’égalité des sexes (Objectif 5); le développement des technologies dans le secteur agricole peut entraîner une amélioration de la productivité, et donc de la sécurité alimentaire (Objectif 2); enfin, les TIC peuvent faciliter l’enregistrement numérique des naissances et ainsi, encourager l’enregistrement universel des naissances à l’horizon 2030 (Cible 16.9). En conséquence, les TIC peuvent et doivent être utilisées pour mettre en oeuvre les 17 ODD proposés, ainsi que la plupart des cibles associées.

Alors qu’approche le mois de septembre, nous avons là une occasion exceptionnelle de fusionner les trois piliers du développement durable et de consolider la société de l’information à dimension humaine dont nous sommes fortement tributaires. Nous ne pouvons laisser passer cette chance.

Dans un entretien pour l’UIT depuis la troisième Conférence internationale sur le financement du développement, organisée à Addis-Abeba (Ethiopie), Gary Fowlie parle du financement du développement et explique pourquoi les TIC sont essentielles pour la réalisation du Programme de développement durable pour l’après-2015. Vous pouvez aussi écouter ici le podcast.

Gary Fowlie
Gary-Fowlie

Gary Fowlie est le Chef du Bureau de liaison de l’UIT aux Nations Unies à New York, où il s’emploie à promouvoir activement l’utilisation des TIC au service de l’autonomisation et du développement.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: